30 juin 2016

Ghibli Week - Ce que les films Ghibli m'ont appris

J'ai découvert le monde des studios Ghibli beaucoup trop tard et je m'en mords les doigts aujourd'hui car c'est vraiment un univers que j'affectionne énormément au même titre que Disney. J'aime que ces films soient totalement différents de ce qu'on puisse voir d'habitude. Pour moi ce sont des histoires pleines de poésie, des personnages uniques et hauts en couleurs; différents mais toujours étonnants. Des dessins vraiment magnifiques et des paysages fabuleux. Il y a toujours une morale, chaque films démontrent quelque chose en particulier.

Kiki la petite sorcière (Kiki delivery service)
Ce n'est pas grave de se remettre en question et de prendre le temps de faire le point avec soi, de réfléchir à ce qu'on veux vraiment. Trouver sa propre inspiration n'est jamais facile.

Si tu tends l'oreille (Whisper in the heart)
Nous sommes un peu comme des pierres, il faut se façonner pour découvrir des choses magnifique à l'intérieur de nous même. Et même si on n'a pas encore trouvé sa voie, ce n'est pas grave, avec le temps on y arrivera.

Le Voyage de Chihiro (Spirited Away)
Si une personne n'est pas destiné à faire parti de votre vie, il faut l'a laisser partir. Mais ce n'est pas pour cela qu'on l'oubliera. Il faut parfois apprendre à se débrouiller seul, pour pouvoir murir et être fière de soi.

Le Chateau Ambulant (Howl's Moving Castle)
Si il nous arrive quelque chose de pénible, il faut rester positif et essayer de voir (toujours) le bon côté des choses. Il faut se servir de cette épreuve comme d'une leçon qui nous servira.

Ponyo sur la falaise (Ponyo on the Cliff by the Sea)
Quand on veux quelque chose très fort, il ne faut jamais s'arrêter jusqu'à ce qu'on l'obtienne. Il y aura toujours quelqu'un qui nous aimera pour qui nous sommes et nous acceptera tel que l'on est.

Princesse Mononoké (Princess Mononoke) 
Notre relation avec la nature, même si elle est souvent destructrice, doit être préserver à tout prix, surtout dans le monde de maintenant. 

Arietty, le petit monde des chapardeurs (The secret world of Arrietty) 
(Et même tout les films) Ce n'est pas un signe de faiblesse de pleurer un bon coup, sa fait du bien après s’être retenu trop longtemps.

Et pour vous, que vous ont appris les films Ghibli ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire